» Accueil | » FAQ | » Rapports d'activités | » Nos partenaires | » Nos agences | » Offres d'emploi | » Contact | Visiteur numéro : 101,612

Content on this page requires a newer version of Adobe Flash Player.

Get Adobe Flash player

  • AccueilQui sommes-nous ?Services financiersServices non financiersStructureAgencesPartenairesRapports

 

» Accueil
» Actualités
» Qui sommes-nous ?
» Structure
» Nos agences
» Nos produits
     • Epargne
     • Crédit
     • Domiciliation
     • Transfert d'argent
     • Formations
     • Appui institutionnel
» Partenaires
» Discussions
» Offre d'emploi
» Rapports
» FAQ
» Contact

 

Newsletter ∨

» LANCEMENT DU PNIASA

Plus de 70% des togolais s’adonnent à l’agriculture, pôle économique de développement confronté à des difficultés de taille, mais pour relever ce secteur dont les différentes filières sont agonisantes, il convient de rassembler les moyens financiers et technique pour un investissement durable. C’est ainsi qu’au nom du Chef de l’Etat, le Premier Ministre Gilbert Fossoun HOUNGBO a officiellement lancé le Programme National d’Investissement Agricole et de Sécurité Alimentaire PNIASA ce jeudi 09 Février 2012 à Notsè, chef lieu de la préfecture de Haho, située à 95 km de Lomé. Elaboré en 2008, le PNIASA a reçu l’appui de la Banque mondiale, du FMI et de la FAO et du gouvernement togolais. Ce projet concerne dix neuf mille deux cent (19 200) producteurs et couvre huit mille six cent (8 600) hectares cultivables au Togo. 200 techniciens et ingénieurs de l'Institut de Conseil et d'Appui Technique (ICAT) épauleront les agriculteurs. WAGES en tant qu’outil de développement du monde agricole et fidèle à sa politique consistant à aider la communauté de base se devait de répondre favorablement à l’invitation que le Ministère du Développement à la Base et de l’Emploi des jeunes lui a adressée et entend contribuer de façon efficace au développement de l’agriculture au Togo par le financement de la production, la commercialisation et la transformation des produits agricoles afin de soutenir les efforts du gouvernement et d’améliorer le bien être social de nos populations. «L’agriculture moderne, de prospérité et durable est maintenant possible dans le monde rural au Togo afin d’atteindre une croissance annuelle d’au moins 6% à l’horizon 2015». «Nous voulons une agriculture dynamique, compétitive et durable. Les excédents céréaliers, ont prouvé la mobilisation et l’esprit d’engagement du gouvernement et des producteurs, car aujourd’hui, le PNIASA est devenu un véritable outil de développement économique», a précisé le Premier Ministre Gilbert Fossoun HOUNGBO, remerciant au passage les partenaires financiers pour leur "parfaite collaboration".